Jérémy Ménez a été interviewé par France Football. Il confirme qu’il veut rester à Monaco et dit vouloir s’investir dans cette équipe car l’état d’esprit a changé et qu’il donne envie de se battre !

Comment vous-êtes vous senti pour ce retour comme titulaire ?
“Je suis heureux de reprendre, de retrouver des sensations. Mais j’ai pêché physiquement. Je commençais à être carbonisé au bout d’une heure. Je savais que je ne tiendrai pas. Quelques autres ont également pêché. On voit que c’est le début de saison.”

Qu’a-t-il manqué à Monaco pour gagner ?
“L’efficacité. Fred Nimani se procure l’occasion du 2-0. Malheureusement, il la loupe. Ça arrive à tout le monde. Il sait ce qu’il lui faut travailler. Le principal reste toutefois de ne pas avoir perdu. L’an dernier nos 3 premiers matchs avaient été catastrophiques. Ce qu’on réalise actuellement, ce n’est pas mal, même s’il reste des réglages à effectuer.”

Avez-vous trop cherché à marquer un deuxième but au lieu de défendre votre avantage ?
“On aurait peut être dû redescendre, rester en bloc et contrer. Ce sont des fautes de jeunesse. On va apprendre à les gérer. Même si j’ai le même âge que les “jeunes” de l’équipe, je suis plus expérimenté. J’essaie donc de les aider, de leur donner confiance, de leur parler.”

Sentez-vous un nouvel état d’esprit ?
“A l’intérieur du club, comme au niveau du public, tout le monde le ressent. Tout le monde se bat. C’est très motivant et me donne envie de m’investir cette saison avec cette équipe.”

On parle cependant de votre départ.
“Pour l’instant je suis à Monaco. Je le répète, l’état d’esprit a changé. Il donne envie de se battre, de faire quelque chose de bien.”

Vous êtes déjà à deux points de Marseille et Lyon.
“Il ne faut pas dramatiser ce résultat. Dans le jeu c’est assez cohérent. On reste en haut du tableau. En deux ou trois matchs on peut revenir, il y a quelque chose à faire avec cette équipe.”