Le journal L’Equipe publie ce matin un article sur la nouvelle recrue monégasque, Freddy Adu. Plusieurs citations du joueur, sur plusieurs thèmes, y sont présentent. On y apprend que Adu sera de retour en Principauté dans 1 semaine, le temps pour lui de déménager. Il ratera donc le match contre Nantes samedi prochain.

L’élimination des Etats-Unis aux JO 2008 dans un match où il était suspendu
“C’est le pire match de ma vie. Être assis là et ne pas pouvoir peser sur le match, juste subir, sans réagir et sans protester : c’est un enfer. J’espère ne plus avoir à supporter pareille épreuve.”

Sa jeune carrière
“C’est vrai que tout ça est arrivé très vite, trop vite sans doute. Mais je n’ai rien commandé, j’ai surtout subi. Peut-être attend-on toujours trop de moi. Personnellement, je n’ai qu’un objectif : apprendre mon métier, progresser du mieux que je peux pour devenir vraiment compétitif dans les plus grands Championnats.”

Son arrivée en Europe
“Le changement a été brutal. En Europe, les défenses sont beaucoup mieux organisées. J’étais heureux d’être au Benfica, mais les entraîneurs ne cessaient de changer et aucun ne m’a jamais donné le poste qui me convenait vraiment. Numéro 10 ? Oui, si on accepte que je joue sur la droite de préférence.”

Le président De Bontin
“Le courant est bien passé entre nous. Jérôme aime les États-Unis. Il m’a appelé pendant ce tournoi. Je suis désolé d’arriver avec cette défaite dans mes bagages, mais, dans le même temps, j’ai appris que Monaco avait gagné son premier match à domicile. J’ai encore quelques affaires à récupérer à Washington, mais, d’ici huit jours, je serai au service de mon nouveau club.”

Les JO un bon apprentissage ?
“C’est indéniable. Je dois encore mûrir et me discipliner. Travailler mon foncier. Je ne veux surtout pas que mon histoire prenne le dessus sur mon rendement.”

Par ailleurs le coach de l’équipe US, Peter Nowak, a été élogieux sur Adu : “Freddy a un parfait toucher de balle. Il est clairvoyant et distribue très bien le jeu. Peut-être se fatigue-t-il un peu trop vite. En arrivant au stage d’avant Jeux, il n’était pas au mieux. Heureusement, il s’est amélioré au fil des matches. Contre les Pays-Bas, il a vraiment été le plus efficace de mon équipe.

Enfin l’article se conclut par une nouvelle citation de Freddy Adu, qui souhaite “prouver que le football est plus affaire de travail que de chance”