L’ancien monégasque et désormais néo-stéphanois Sébastien Grax revient dans une interview à Sports.fr sur sa période monégasque.
Il regrette la mauvaise communication dans le club et le départ de Didier Deschamps et qualifie l’AS Monaco, comme l’avait fait avant lui Ludovic Giuly, de : club spécial.

Vous retrouvez David Gigliotti que vous avez fréquenté au centre de formation de l’AS Monaco. Quels souvenirs gardez-vous de cette période?
A Monaco, ils disaient qu’il fallait faire monter les jeunes mais on voit comment ça se passe. C’est un club assez spécial. En fait, depuis le départ de Didier Deschamps, c’est « parti en vrille ». Beaucoup de joueurs sud-américains ont été recrutés alors que le discours est de faire confiance aux jeunes du centre. Ce n’est pas très cohérent. A l’image de Gakpé qui est un très bon joueur.