Interrogé par Nice Matin, Guy Lacombe évoque notamment le déplacement à Sochaux, les jeunes attaquants monégasques ainsi que le mercato.

Comment appréhendez-vous ce déplacement ?
L’objectif est bien entendu de bonifier les deux bons matchs qu’on a faits à domicile. On garde toujours en tête la claque de Nancy. Il faudra se montrer méfiant.

Sochaux ?
C’est une bonne équipe, même si elle a perdu contre Montpellier. Selon moi, le score n’était pas mérité et les Sochaliens auraient mérité au moins un point, sinon plus. C’est un adversaire costaud, qui a de la qualité. Il l’a prouvé contre Auxerre. Un des buts est de se rassurer à l’extérieur.

Vous avez continué à mettre l’accent sur le collectif cette semaine ?
Mais on l’avait fait avant Nancy ! On a bien parlé de cette rencontre et personne ne sait vraiment ce qui s’est passé, comment c’est arrivé. Apparemment, c’est inhérent au passé du club d’avoir des hauts et des bas. On travaille beaucoup sur la concentration. Et puis, le collectif va se souder avec l’accumulation de matchs difficiles en trouvant comment lutter et surtout ne jamais renoncer.

Contre Lorient, vous avez répondu présent avec une équipe inédite et un milieu solide.
La défense et le milieu, c’est la base. C’était une équipe inédite mais solide qui doit maintenant confirmer à l’extérieur. L’intégration d’Eduardo Costa se passe de mieux en mieux. De toute façon, c’est dans l’adversité que les joueurs vont apprendre à se connaître.

Associé à Bakar, Nimani a fait une entrée payante la semaine dernière. Mais il y a aussi Gakpé et Sagbo. Comment considérez-vous tous ces jeunes attaquants formés au club ?
Bien sûr, tout le monde aimerait avoir un Benzema dans son équipe, mais il ne faut pas perdre de vue qu’on parle là de joueurs exceptionnels. Ici, on est plus dans la « normalité » avec 4 joueurs d’avenir. Ils ont la vingtaine et doivent encore progresser. Il y en a un qui manque peut-être un peu de puissance, un autre de technique, un troisième de volonté… C’est pour cela que j’aimerais trouver un attaquant qui les rassure et leur permette de s’exprimer.

Vous espérez donc toujours trouver un attaquant…
Oui, on va le faire. Sinon, je serais très déçu.

On parle également de Fernando pour renforcer le milieu de terrain.
Je ne veux pas rentrer dans les détails mais on a effectivement des pistes. Je pense qu’en faisant venir deux joueurs qui ont envie d’avancer avec nous, qui ont le souci de le gagne, du résultat, tout le groupe progresserait. C’est ça le plaisir !

Nice Matin