Sous contrat jusqu’en 2010 avec l’AS Monaco, Patrick Muller devrait quitter le club prochainement. Faisant parti des bannis qui s’entraînent à l’écart du groupe, le Suisse ne veut pas pour autant quitter le club, si il n’y trouve pas son compte d’un point de vue financier.

« Je suis effectivement sous contrat avec Monaco. Alors je négocie une éventuelle rupture de contrat avec les dirigeants monégasques. Mais si je ne parviens pas à trouver un arrangement qui me convient, je suis prêt à rester un an de plus. Parce que l’on parle d’un contrat financièrement élevé. La situation n’est pas simple, mais c’est peut-être la dernière fois que je pourrai gagner autant d’argent.» déclare-t-il.

Muller gagnerait 50 000 euros par mois et une résiliation de contrat comprenant entre 60 % et 80 % de son salaire annuel serait à l’étude.

Par ailleurs une piste existe bien pour l’ancien lyonnais c’est celle menant au Servette de Genève. Comme le souligne David Pivoda le vice président du club suisse: « Oui, nous travaillons ferme pour finaliser ce transfert. Nous sommes en contact, via des intermédiaires, avec M. Keller, le directeur sportif de Monaco. Le président Pishyar est tenu au courant de l’évolution du dossier.»

De son côté Muller se dit intéressé par cette piste « Si j’arrive à m’y retrouver avec Monaco et si Servette peut faire l’effort nécessaire pour compléter, alors oui, il y aurait de bonnes chances que je revienne à Genève.» avant d’ajouter « Oui, c’est une belle proposition. La reconversion représente exactement ce qui m’intéresse. Nous sommes en contacts étroits. Cela va forcément se décider cette semaine, puisque j’ai jusqu’au lundi 31 août pour finaliser l’arrangement.»

Lotfy – 25/08/2009 à 10H40